First Affair

1/5

Notez First Affair :

MédiocreMauvaisBonExcellentParfait (1,00 sur 5)
Loading...

Notre avis sur First Affair

Le site Web de First Affair n’est plus à jour, mais le portail possédait des avantages. Voici un test que nous avons effectué pour comprendre plus ce qu’est First Affair. Tous les résultats de notre test peuvent être trouvés dans le rapport suivant.

First Affair est-il une arnaque ?

La plateforme qu’est First Affair se présente comme un site de rencontre adultère et elle s’adresse principalement aux hommes et femmes mariés. Le nombre d’inscription des nouveaux membres chaque jour dépasse les 10 000. La plateforme doit sa popularité à l’annonce passée à la télévision tard dans le soir. Cette plateforme a élargi sa communication jusqu’aux presses et aux radios et est très apprécié car elle enfile les bonnes recommandations auprès de ses clients. Jusque-là, First Affair est une plateforme sérieuse et crédible.

First Affair présente plutôt des chances de succès. Une affirmation vraie pour les femmes mais pas tellement pour les hommes car bon nombre d’entre eux n’arrivent pas à se démarquer de la masse. Si vous voulez faire des rencontres réelles, mieux vaut s’orienter vers les meilleurs sites extra-conjugaux.

A propos de First Affair

Allant dans le même sens que le site de rencontre C-Dating, First Affair est une plateforme gratuite pour les femmes. La différence entre C-Dating et First Affair est que First Affair regorge pleinement de faux profils féminins, une faille que l’autre a réussi à contrer. Il a instauré une authenticité que toute femme qui veut s’inscrire sur la plateforme est obligée de faire.

Dans le cas des hommes, ils sont obligés de passer un contrôle d’authenticité s’ils ont abonnement premium. Et ce contrôle sur les hommes a de très bonnes influences sur le niveau des membres. Avec cette adhésion gratuite offerte aux femmes, le nombres des utilisateurs masculins ne fait qu’augmenter. Le quota masculin sur First Affair est évalué à 70%.  Et la majorité de ces hommes ne s’investissent pas vraiment pour chercher des partenaires, ils se limitent à des messages sans lendemain.

First Affair n’a actuellement pas d’application qui peut être téléchargée sur un smartphone ou une tablette. Cependant, les membres peuvent utiliser l’application Web ou simplement saisir l’adresse Web dans le navigateur de leur appareil mobile et utiliser la plateforme comme sur le PC.

Les tarifs sur First Affair

Grâce à l’adhésion gratuite, les utilisateurs ont la capacité d’utiliser toutes les fonctionnalités après l’inscription. Parmi toutes les fonctionnalités, « le contact » fait exception. Les femmes ont le choix de faire évoluer leur adhésion gratuite vers le niveau Premium une fois le contrôle d’authenticité terminé.

De par ces fonctionnalités, l’abonnement premium offre une communication libre et sans restrictions avec les autres utilisateurs de First Affair. Vous avez la possibilité de lire les messages reçus et d’envoyer des messages aux autres membres de First Affair. Vous avez accès au chat et chat vidéo et la possibilité d’utiliser une conférence téléphonique. L’anonymat est sincèrement garanti et pour cela tous les utilisateurs de First Affair reçoivent leur propre numéro de téléphone.

Comme nous l’avons énuméré plus tôt dans les dernières lignes, les femmes ont accès à l’abonnement premium gratuitement. Par contre les hommes doivent payer et ils ont un choix à faire entre les options suivantes.

  • 12 mois: 8,33 €/mois
  • 6 mois: 13,33 €/mois
  • 3 mois: 16,66 €/mois
  • 1 mois: 39,99 €/mois

L’inscription sur FirstAffair

Le site Web de FirstAffair ne date pas d’hier. Une amélioration totale de la structure est à envisager. Si vous avez l’intention de vous inscrire, il suffit juste que vous mettez votre nom d’utilisateur, votre mot de passe et votre adresse e-mail. Il n’est pas obligatoire d’émarger vos données personnelles d’où la pleine sécurité garantie autour de l’anonymat des utilisateurs. Après cette étape, un code de vérification sera envoyé à l’adresse e-mail que vous avez saisie alors faites bien attention lors de la saisie de l’adresse e-mail.

L’enregistrement ne dure pas une éternité, en quelques minutes vous devenez utilisateurs de First Affair. C’est la partie configuration de profil qui égraine les minutes.  Sur le profil, les nouveaux utilisateurs ont la possibilité d’étaler leur biographie, leur coup de cœur, leur coup de gueule et le partenaire qu’ils envisageraient rencontrer. Libre à vous de vous exprimer.

Le site web de First Affair est très facile et manipulable. Vous n’avez pas besoin d’être un axe de la technologie. Avec une navigation dans les menus aussi fluide, les fonctionnalités de First Affair sont toutes bonnes et impressionnantes. Comme fonctionnalités de communication, vous avez les chats, les chat vidéos et des fonctions de recherche.

Un constat qui nous a frappé l’œil, est l’utilisation régulier de la fonction « photos » par les utilisateurs de First Affair. Presque tous les membres ont une énorme quantité de photos sur leur profil surtout les photos attirantes, ce qui est plutôt rare avec les sites de rencontres des hommes et femmes d’affaires.

La particularité de First Affair est son célèbre mode furtif. Ce mode permet aux utilisateurs de se connecter dans un espace de connexion publique sans être identifié. Ce mode furtif avantage aussi les membres qui ne sont pas amoureux de la couleur violette.

Un autre point avantageux pour First Affair est qu’il ne traite pas avec les publicités. Que vous soyez en mode gratuit ou payant, vous ne verrez aucune trace de publicités. First Affair est sans publicités.

Conclusion

Un petit résumé de First Affair en quelques lignes. First Affair s’adresse aux femmes mariées, aux hommes et aux couples de tout âge. Avec First Affair, le nombre de faux profil est élevé. L’abonnement Premium est accompagné de frais. Normal que la proportion d’hommes soit élevée, les hommes sont représentés avec un pourcentage de 70 %. Il convient de prendre donc ses distances avec ce site et aller vers les sites de rencontre plus efficaces.

    • Faux profils : frequents
    • Album Photos privé
    • Album Photos public
    • Chat
    • Messagerie
    • Recherche avancée
    • Téléphone anonyme

proposez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *