Les mères célibataires connaissent souvent des fins de mois difficiles

Etre mère célibataire revient à prendre en charge en solo, un ou plusieurs enfants. C’est une situation précaire qui mène la plupart des mères célibataires à subir des problèmes pour joindre les deux bouts à chaque fin de mois.

Une précarité source de complications

Les mères célibataires doivent faire face à de nombreuses contraintes, notamment au niveau des établissements financiers lors de la difficulté à obtenir un prêt bancaire ou pour louer un logement décent. De plus, face aux diverses dépenses dues au loyer, à la nourriture, à l’habillement, aux fournitures scolaires, aux frais de téléphone et d’énergie, la mère célibataire a du mal à se maintenir au-dessus du lot. Malgré les différentes aides sociales auxquelles ont droit les parents et les subventions annuelles de l’Etat, les dépenses demeurent compliquées à combler. Les mères célibataires fréquentent davantage les solderies et ne peuvent pas souvent aller au restaurant ou au centre de loisirs pour se détendre.

Des chiffres alarmants

Un sondage de 2012 a démontré que presque la moitié des mères célibataires connaissent des fins de mois difficiles et leur compte bancaire vire au rouge mensuellement. Plus de 52% des sondées se sentent abandonnées sans pouvoir s’appuyer sur quiconque, tandis que 28% des mères célibataires ont peur de ne pas pouvoir sortir de l’ornière. Le cas des pères célibataires reste également préoccupant car dans les deux situations de mère ou de père célibataire, les dépenses et les charges restent sur les bras d’un seul parent. Les foyers monoparentaux et parents célibataires ont tendance à augmenter en nombre d’une année à l’autre. Pour ne plus subir seul cette épreuve, il est possible de contacter des sites de rencontre en ligne pour retrouver un compagnon, voire un futur mari afin de ne plus subir en solo les lourdes responsabilités. Cette démarche doit être prise en concertation avec les enfants pour éviter tout conflit.